+41 (0)76 776 90 77 info@fooditalia.ch

Antonino Mennella est aujourd’hui l’indiscutable protagoniste de l’huile d’olive de haute qualité de sa région. Chaque année ces produits reçoivent des reconnaissances et mentions de tous genres, relançant un territoire qui peut vanter de longues traditions et « Cultivar » très particulier. L’entreprise, dont le nom dérive de son homonyme sanctuaire, se trouve à Serre et depuis ses oliveraies, on peut admirer le panorama du Parc Archéologique de Paestum, où l’huile d’olives était déjà cultivée depuis plus de 2000 ans.

Ce sont environ 2000 plantes d’oliviers qui sont gérées en régime de lutte intégrée sur un territoire qui se trouve à une altitude entre 200 et 350 mètres.

Le pressoir à l’intérieur de l’entreprise est à cercle continue avec un pressurage à froid et chaque variété d’huiles est produite à partir d’olives dénoyautées. Avec sa bouteille Magnum, Madonna dell’Olivo, il a été récompensé par la Galerie d’Art Moderne de New York MoMA pour l’extraordinaire design du packaging.

Rotondella, moraiolo, leccino, ravece, carpellese, itrana e frantoio sont les “cultivar”, variétés présentes dans le six hectars et demi gérés par Antonino Mennella.

Géologue de profession, oléiculteur par passion ou mieux par foi, avec un grand rêve: produire des huiles uniques, non uniformes, avec des goûts différents et capables d’exprimer au mieux les caractéristiques de chaque variété. C’est ainsi que le passioné Antonino étudie les typologies de variétés et leurs adaptations à l’environnement, avec scrupule et dévouement, en campagne et encore plus dans le pressoir.

L’entreprise est aussi un laboratoire de recherches et d’études des variétés autochtones individuelles. C’est ainsi qu’il donne naissance à des huiles d’olives avec des parfums et saveurs très caractéristiques qui conservent intégralement leurs propriétés organoleptiques typiques de chaque “cultivar”, variété. Grâce à l’entière filière, à partir des cultures des olives, au pressurage et la mise en bouteilles, Madonna dell’Olivo garantit ainsi la rigueur absolue de la “traçabilité” des huiles d’olives extra vierges, depuis le verger jusqu’à la table.

Tout a commencé en 2003, après la rencontre avec Luigi Veronelli, qu’Antonino Mennella a décidé de ne pas laisser mourir les oliveraies séculaires de famille. Il décide ainsi de poursuivre la production de son huile d’olives selon la méthode Veronelli : une sorte de discipline beaucoup plus rigide et restrictive de celle de la « DOP ». Fondamentale, selon cette méthode de production, en effet, la totale rigueur et la traçabilité de l’huile d’olives ne sont pas seulement une question de label de qualité, mais le choix philosophique du producteur lui-même. L’étiquette devient ainsi la véritable carte d’identité de l’entreprise : elle indique au consommateur le processus de transformation dans la transparence la plus totale.

Rares sont les interventions en campagne, la différence se joue dans le soin des détails du processus de transformation.